Mes bonnes adresses pour donner, recycler et vendre

Ça y est, vous êtes venu.e à bout de votre tri de vêtements, de livres, de cosmétiques et d’autres objets en tout genre. Même si je vous conseille de continuer à trier régulièrement (au moins 3 à 4 fois par an), vous avez déjà fait le plus gros du travail ! Soyez-en fier.e !

Vous êtes prêt.e à jeter vos sacs de tri à la poubelle, mais pas trop vite ! 🙈 En lisant cet article jusqu’au bout, vous apprendrez les meilleures solutions pour vous débarrasser de vos vêtements et vos objets de la manière la plus éco-responsable possible.

Voici donc sans attendre mes bonnes adresses, sites et applications pour donner, vendre et recycler :

Donner

1 an après avoir désencombré mon intérieur : c’est le don que je privilégie maintenant. Je vous explique d’ailleurs dans le 3ème point pourquoi je ne vends quasi plus ce que je trie.

Donner permet de faire une bonne action en faisant profiter les plus démunis ou les personnes dans le besoin. Mais cela permet surtout de se débarrasser des fameux sacs triés ASAP ! C’est rapide et efficace contrairement à la vente qui peut prendre beaucoup de temps.

Fini la pollution visuelle ou la charge mentale.

Voici donc mes applications et endroits préférés pour donner mes vêtements et autres objets triés :

  • Geev : si vous ne connaissez pas cette appli, il faut absolument que vous la testiez ! Elle permet de donner de la nourriture (par exemple : quand vous partez en vacances et qu’il vous reste des choses dans le frigo), mais aussi des objets et vêtements. Généralement, les objets et vêtements partent assez vite. Vous pouvez même mettre en ligne des sacs entiers de vêtement pour aller plus vite. Généralement ils trouvent preneurs.
  • Secours populaire : tant que vos vêtements sont propres et en bon état, vous pouvez en faire bénéficier des personnes dans le besoin. N’hésitez pas à donner vos meubles ou jouets également.
  • Emmaus : c’est aujourd’hui devenu un incontournable quand on pense aux dons et aux achats de seconde main. Cliquez sur le lien et trouvez le centre le plus proche de chez vous !
  • La Croix Rouge : vous pouvez donner tous vos vêtements à La Croix Rouge, seule condition : qu’ils soient propres et secs. Attachez vos chaussures par paire pour ne pas qu’une se retrouve sans sa copine, et fermez bien votre sac.
application mobile pour donner entre particuliers après un désencombrement
©Geev

Recycler

Généralement quand on pense à recycler ses vêtements trop abimés pour être donnés, on pense directement aux conteneurs LE RELAIS. Ce dernier collecte en effet une grande majorité de nos vêtements en France (68%), ce qui représente 15 000 tonnes de vêtement par an, soit 600 par jour

Pour trouver un conteneur près de chez vous, cliquez ici.

Cependant, une bonne partie de ces vêtements est envoyée par les centres de tri vers des pays comme le Ghana, devenu une véritable « plaque tournante du marché de l’occasion ».

Une fois sur place, un nouveau tri est fait par les locaux et les vêtements trop abimés se retrouvent alors dans des décharges à ciel ouvert

Pour en savoir plus sur le sujet, voici quelques articles que vous pouvez lire :

Parfois il arrive même qu’on ne sache même pas s’il est possible de recycler ses cosmétiques, emballages ou autres objets.

J’ai fini ma crème de jour, est-ce que je la mets dans la poubelle de tri ou non? Idem pour mon démaquillant… C’est un vrai casse-tête et les explications derrière les produits ne sont pas toujours détaillées.

Je partage donc une application qui m’aide beaucoup lorsque je trie mes cosmétiques notamment – elle s’appelle Guide du Tri :

  • Il vous suffit d’indiquez la ville dans laquelle vous souhaitez trier.
  • Et vous pouvez rechercher le type d’objet ou de cosmétique que vous voulez recycler.
  • L’application Guide Du Tri vous indique alors si une partie ou la totalité de l’objet en question peut être recyclé dans votre région.
  • Vous verrez même des points de collecte à proximité.
application guide du tri jeter ou trier produits et cosmétiques
©Geev

Vendre

L’autre option lorsque vos vêtements ou objets sont encore en bon, voire très bon, état ou parfois neufs, c’est de les vendre sur des plateformes.

  • Vinted : L’incontournable de la vente de vêtements de seconde main ! J’imagine que vous connaissez cette application. Je souhaitais cependant vous partager pourquoi je ne passe quasi plus par cette application et que je préfère désormais donner.
    • Tout d’abord pour la perte de temps que ça a engendré pour moi : trop de personnes qui veulent renégocier des prix déjà ridicules
    • Ensuite pour la charge mentale que cela générait aussi : trop de gens qui ne sont pas satisfaits, trop exigeants et qui oublient qu’ils achètent du seconde main. Trop de personnes qui sont impolies voire carrément désagréables
    • Cela n’a pas toujours été le cas, mais ça s’est beaucoup dégradé ces dernières années selon moi.
  • Facebook Marketplace : c’est le moyen de vente qui s’est développé à une vitesse folle ces dernières années. Il permet de bénéficier d’une belle visibilité pour vendre vos articles mais attention : je vous déconseille de vendre des ordinateurs, smartphones et autres articles trop attractifs.
    • Pour la simple et bonne raison que Facebook Marketplace est devenue le terrain de jeu favori des arnaqueurs. Ces derniers utilisent des prénoms français et se font passer pour des acheteurs. Ils vous demandent si l’article est toujours disponible et souhaitent payer par PayPal.
    • Comment les reconnaître ? Leurs messages sont pré-écrits, ils rédigent donc très vite et toujours la même chose. En bref, si on vous propose de payer par PayPal ou autre moyen loufoque : abandonnez… C’est probablement une arnaque.
  • Jaiio : moins connu que Vinted, Jaiio est une solution clé en main pour vendre ses vêtements sans se prendre trop la tête. Ils collectent vos vêtements à votre domicile sans frais, ils s’occupent de prendre en photo et de mettre en ligne vos vêtements, vous êtes payé.e.s lorsque l’un de vos articles est vendu.
    • Quelques infos à connaître avant de se lancer : Jaiio n’accepte pas les marques de fast fashion (Zara, H&M, C&A, Bershka, Kookai, Caroll, 1,2,3 …)
  • Le Bon Coin : Un bon moyen de vendre vos objets, meubles et tout autre objets à des particuliers. Ces derniers mois, ça a été le moyen le plus fiable pour moi. Je suis tombée en grande majorité sur des acheteurs polis et respectueux. Toutefois, je ne souhaite pas généraliser, ça dépend souvent de ce que l’on vend et sur qui l’on tombe…

PS : je préfère le rappeler, même si ça parait logique. Mais ne donnez jamais rdv à quelqu’un chez vous pour une vente. Cela évitera que toute personne non fiable, menaçante, qui n’est pas satisfaite de votre produit, puisse vous confronter directement chez vous. Protégez-vous ! 🙃

Camille Cerf dans la pub pour Vinted application vide dressing
©Camille Cerf Off

Et après ?

J’ai voulu vous partager ces sites et applications afin vous donner des bonnes adresses mais aussi afin d’essayer de vous sensibiliser sur certaines problématiques comme la fast fashion et la pollution.

Nous tombons facilement dans un cercle vicieux : nous achetons un vêtement d’une marque de fast fashion, nous le portons très peu, nous le revendons sur Vinted afin de générer de l’argent pour nous racheter un vêtement neuf de fast fashion.

Plus nous continuons à acheter du neuf régulièrement, plus les marques vont continuer à produire. Il est donc important d’en prendre conscience et d’essayer de nouvelles manières de consommer plus responsable et de consommer moins.

Pour commencer, je vous recommande l’émission de Martin Weill diffusée sur TMC. Vous pouvez la trouver en replay ici.

Personne n’est parfait, je n’ai moi-même pas arrêté d’acheter du neuf et je n’ai pas toujours le budget pour acheter 100% français… Je me sers de l’application Clear Fashion pour m’aider à identifier les marques qui respectent l’environnement, les humains, la santé et les animaux. J’achète aussi certaines pièces en seconde main et j’essaye de limiter le nombre de pièces que j’achète tous les ans.

J’ai d’ailleurs fait une petite estimation rapide l’autre jour. Je ne crois pas avoir acheté plus de 15-18 pièces en 2021 (chaussures incluses, hors sous-vêtements et chaussettes).

Et vous, ça vous dit ce petit exercice ? Prenez ça comme un jeu. Regardez votre armoire, vos chaussures et essayez d’estimer ce que vous avez acheté de neuf en 2021. Peu importe le nombre, le challenge serait d’essayer de faire un peu moins en 2022. 💪 Dites-moi en commentaire si l’idée vous plaît ! Vous pouvez aussi me suivre au quotidien sur Instagram & Pinterest pour bénéficier d’autres conseils, échanger et m’envoyer vos AVANT / APRÈS ! 

ce code décrit la signature de justine mon cocon organisé

2 commentaires

  1. Anonyme sur 3 mars 2022 à 20h40

    Bravo Justine pour la qualité de ton article, je l’ai dévoré ! Et merci de m’avoir fait découvrir de nouvelles applis que je ne connaissais pas, dont Geev, mais aussi concernant les cosmétiques. Je suis une adepte du tri et je donne beaucoup à Emmaüs, tu m’as donnée envie de refaire encore du tri ! Hâte de lire tes prochains articles !
    Camille

    • Justine sur 3 mars 2022 à 21h09

      Camille, je suis plus que ravie que l’article et mes astuces te plaisent ! A lundi prochain pour un prochain article 🙂

Laissez un commentaire





2 commentaires

  1. Anonyme sur 3 mars 2022 à 20h40

    Bravo Justine pour la qualité de ton article, je l’ai dévoré ! Et merci de m’avoir fait découvrir de nouvelles applis que je ne connaissais pas, dont Geev, mais aussi concernant les cosmétiques. Je suis une adepte du tri et je donne beaucoup à Emmaüs, tu m’as donnée envie de refaire encore du tri ! Hâte de lire tes prochains articles !
    Camille

    • Justine sur 3 mars 2022 à 21h09

      Camille, je suis plus que ravie que l’article et mes astuces te plaisent ! A lundi prochain pour un prochain article 🙂

Laissez un commentaire