Astuces tri et ménage de printemps

Temps de lecture : 7 minutes

tri et ménage de printemps conseils

Mes conseils pour un tri optimal

Vous vous en doutez, je n'allais pas parler de grand ménage de printemps, sans évoquer en premier lieu : le tri ! Eh oui, c'est une étape nécessaire avant de s'attaquer à la partie ménage et nettoyage... En tout cas, si vous voulez vous simplifier la vie et passer moins de temps à faire le ménage, c'est par là qu'il faut commencer. Dans chaque sous-partie, je vais ainsi reprendre les questions que vous m'avez partagé sur mon compte Instagram @mon.cocon.organise il y a quelques semaines.

1. Comment savoir si je dois donner, vendre ou jeter ?

Il n'y a pas de vérité absolue, mais je peux tout de même vous aiguiller ! Je dirais que tout dépend de votre objectif final. Si votre impératif est de vous débarrasser le plus vite possible de vos objets et vêtements triés, alors il faut passer par la case jeter/recycler ou donner. La vente peut prendre plusieurs jours, semaines, voire mois et années dans certains cas. Elle vous oblige à stocker et l'encombrement persiste.

Pour choisir entre donner et recycler/jeter, étudiez votre objet ou vêtement : est-il troué, abimé, taché, agrandi, etc. Dans ce cas, je vous recommande de le recycler ou le jeter. Par contre, si votre objet ou vêtement est encore en bon état, qu'il est propre, il fera sûrement un heureux !

Lorsque vous décidez de donner, vous pouvez vous adresser à La Croix Rouge, le Secours Populaire, Emmaüs et d'autres associations de votre région.

ATTENTION AU PIÈGE ! Déplacer vos sacs triés dans le garage ou à la cave ne règle pas votre souci d'encombrement.

2. Alors, que faire des objets triés ?

Nous l'avons évoqué ci-dessus, vous pouvez les vendre, les donner, les recycler ou les jeter. Mais déplacer vos objets et vêtements triés hors de votre vue, dans une autre pièce fourre-tout ne réglera rien. Le tri n'est terminé qu'une fois que les objets ont quitté votre lieu de vie.

Pour éviter ce piège, il faut absolument vous obliger à aller déposer ces sacs dans les lieux adaptés dans la journée de votre tri. Cela signifie que quand vous prévoyez un créneau pour trier, il faut anticiper le temps que vous prendra le petit aller-retour vers la déchèterie ou une association.

Si vraiment vous n'avez pas le choix et que vous ne pouvez pas vous débarrasser des sacs le jour même, mon astuce est de les laisser dans le couloir devant la porte d'entrée. En tout cas, dans un endroit passant, qui fera que les sacs vous gêneront le plus possible et vous pousseront à passer à l'action rapidement !

3. Comment faire pour jeter quelque chose qui reste utilisable ?

Tout est dit dans la question ! On ne jette pas un objet, un vêtement ou un équipement qui reste utilisable : on le vend ou on le donne à quelqu'un qui en aura plus besoin que nous.

Lorsque vous triez, je vous conseille de penser de manière positive plutôt que négative. Au lieu de vous dire "qu'est-ce que je vais jeter ?", vous pouvez penser "quel objet ou vêtement, dont je n'ai plus besoin, va faire le bonheur de quelqu'un d'autre ?" ou "qu'est-ce que je veux absolument garder ?"

4. Comment arrêter de garder au cas où ?

J'y ai déjà dédié tout un article sur ce blog, ça va donc être dur de résumer tout cela en quelques mots, mais voici tout de même quelques conseils.

  • Déjà comprenez que se dire cela est un réflexe HUMAIN ! 🙂 Tout le monde y passe.
  • Demandez-vous déjà : au cas où quoi ? Il y a en réalité très peu de chance que cette situation se produise et que les choses soient restées inchangées et intactes d'ici-là. Pensez uniquement à vous et votre situation. Inutile d'aller en plus vous dire "au cas où mon frère ait un fils", "au cas où mes enfants veuillent faire médecine", etc.
  • Ensuite réfléchissez aux options qui s'offrent à vous si vraiment vous deviez utiliser cet objet ou ce vêtement : vous pouvez le louer, demander à un proche d'emprunter cet objet pour une courte durée, etc.
  • Enfin, je dirais qu'il faut être honnête envers soi-même. Par exemple, penser qu'il faille absolument garder un jean taille 34 dans lequel on ne rentre plus depuis +10 ans n'est pas sain pour vous. Au fond, vous le savez très bien, il y a juste des choses qui sont parfois dures à admettre ou à accepter.

Si vous voulez en savoir plus sur ce fameux "au cas où" et mes conseils pour mettre fin à cette manière de penser, voici l'article dédié ci-dessous.

5. Comment se séparer de cadeaux et de certains objets sentimentaux ?

Je termine volontairement par ces deux questions parce qu'elles sont les plus difficiles lorsque l'on trie ses possessions. D'ailleurs, je vous recommande de traiter la catégorie cadeaux et objets sentimentaux en dernier, lorsque vous aurez acquis une certaine confiance et un bon entraînement dans la prise de décision.

S'attacher à des vêtements ou des objets est tout à fait normal. Attention simplement à ne pas tomber dans le piège de vivre dans le passé. Il est important de vivre dans le présent et de se libérer de certains souvenirs du passé. Faites le point dans vos souvenirs et objets sentimentaux (photos, lettres, objets) : débarrassez-vous de tous les souvenirs qui sont aujourd’hui trop douloureux et ne conservez que ceux qui vous mettent en joie.

Je vous conseille de choisir avec soin et parcimonie les objets sentimentaux que vous souhaitez conserver et d’en limiter le nombre. Par exemple, conservez au maximum 3 à 5 vêtements que vous ne portez plus mais qui vous tiennent à cœur (vêtement de grossesse, couverture de votre premier enfant, t-shirt de votre premier marathon). Idem pour votre boîte à souvenir, choisissez une ou deux boîtes que vous aimez et limitez-vous à celles-ci.

Pour ce qui est des cadeaux, il faut penser à vous avant de penser à la personne qui vous l'a offert. Ce cadeau vous plaît-il ? Correspond-il à la personne que vous êtes aujourd'hui ? Si vous répondez non à ces deux questions et que vous ne conservez ce cadeau que pour vous donner bonne conscience auprès de la personne qui vous l'a offert, c'est probablement que vous pouvez vous en séparer.

Je sais que ça n'est pas évident, vous pouvez vous laisser quelques mois avant de passer à l'action. Même si cette personne remarque que vous vous en êtes séparé, l'idée pour elle était de vous faire plaisir. C'est plus le geste qui a compté, plutôt que l'objet lui-même.

Mes conseils pour un ménage de printemps réussi

Ça y est on passe à la catégorie ménage ! Pour vous c'est plutôt la corvée ou l'éclate ? Vous avez été nombreuses et nombreux à me poser des questions, voici donc mes astuces pour un ménage réussi.

1. 15 choses qu'on oublie souvent de nettoyer

Je vous ai récapitulé les 15 choses qu'on oublie souvent de nettoyer ou qu'on n'a habituellement pas le temps de laver. La période du ménage de printemps est donc parfaite pour s'y atteler. Tout sera partagé sur Instagram via des posts, mais voici la liste en format écrit, à vos stylos pour prendre des notes !

  • Les VMC
  • Les dessus de cadres muraux
  • L'intérieur des tiroirs & placards
  • Les plinthes, portes, poignées, interrupteurs
  • Les têtes de lit et les matelas
  • Les pinceaux à maquillage
  • Les brosses à cheveux
  • Les plantes
  • Les claviers, écrans, souris d'ordinateur
  • Les suspensions, abats-jour et ampoules
  • Les coussins de canapé et de fauteuils
  • Les tapis
  • La machine à laver, le sèche linge
  • Le four, le micro-onde, le frigo
  • Les fenêtres et encadrements

2. Mes astuces pour un ménage plus écologique

Si vous faites partie des personnes qui ont mille et un produits d'entretiens, laissez-moi vous convaincre que moins de 5 produits peuvent tout à faire l'affaire ! C'est plus écologique, plus pratique et facile aussi lorsque votre conjoint.e vous aide.

Voici mes alliés principaux :

  • Bicarbonate de soude
  • Cristaux de soude
  • Vinaigre blanc ménager
  • Crème d'argile

En plus de ça, j'utilise un produit pour récurer le sol.

Je connais les produits H2O Home depuis longtemps, parce que mes proches les utilisent depuis plusieurs années, mais je n'avais jamais eu l'occasion de les tester dans mon intérieur. J'ai contacté la marque via Instagram, et ils ont bien voulu m'envoyer un kit pour essayer leurs produits.

Franchement le résultat est top ! Si vous ne connaissez pas, leur concept c'est d'acheter moins de produits pour mieux faire le ménage. Ils proposent notamment des chiffons microfibres ultra performants et durables qui permettent de nettoyer sans produits, rien qu'à l'eau ! C'est magique. Et ça enlève autant de bactéries qu'avec un produit (technologie testée en laboratoire d'analyses microbiologiques). En plus de leurs chiffons, j'utilise leur crème d'argile et leur savon détachant, tous deux écologiques.

Malheureusement, je n'ai pas pu vous obtenir de code promo, ça ne fait pas partie de la politique de la marque pour l'instant.

3. Comment faire si on ne peut pas tout nettoyer d'un coup ?

Je vous dirais que c'est normal ! Franchement tout faire en même temps c'est un peu du suicide... Parfait pour se dégouter et ne jamais recommencer ! Personnellement je fonctionne petit à petit. C'est-à-dire que je me suis notée toutes les choses qu'il fallait que je nettoie de manière plus approfondie que d'habitude, et je les intègre à ma session de ménage hebdomadaire.

Par exemple, samedi dernier (en plus de mon ménage habituel) j'ai nettoyé les joints de ma salle de bain, lavé mes VMC, nettoyé la balustrade de mon balcon, dépoussiéré ma tête de lit et mon matelas, mes portes et interrupteurs, mon ordinateur, etc.

Dans mes prochaines sessions, il me restera à faire les fenêtres et leur encadrement (les chiffons micro-fibres de chez H2O Home sont tops pour ça, même si c'est très sale à l'extérieur), mes pinceaux à maquillage, ma brosse à cheveux, mes plantes, mes coussins, mes plinthes, mes cadres, mon tapis de salle à manger (j'ai déjà fait les autres), etc.

Je me force un peu à écourter, parce que l'article me paraît bien complet et suffisamment long déjà ! Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à les écrire en commentaire ci-dessous ! D'ailleurs, si vous avez aimé mes conseils, vous pouvez aussi me le dire et partager l'article à vos proches, ça me fait toujours plaisir !

A très vite pour de nouvelles astuces,

Justine, décoratrice d'intérieur et consultante en rangement à Strasbourg.

justine gall home organizer strasbourg décoratrice d'intérieur

Justine

Justine est décoratrice d'intérieur et coach en rangement à Strasbourg. Sa mission : vous accompagner au cours des différentes étapes de votre vie à travers le tri, le rangement, l'organisation et la décoration.

Les derniers articles

Inscription Newsletter

Laissez un commentaire